J’ai interrogé à l’Assemblée nationale Marisol Touraine, ministre de la santé, sur la présence médicale en Mayenne et à Laval en particulier. J’ai plaidé pour que le secteur de Laval soit reconnu comme zone déficitaire, afin de bénéficier d’aides à l’installation de nouveaux médecins.

La ministre a répondu « avoir entendu l’inquiétude légitime des élus du département de la Mayenne, dont Guillaume Garot est le porte-parole ce matin. La situation de la Mayenne n’est pas une fatalité. De nouvelles règles de zonage vont être mises en place pour les zones sous-dotées. L’Agence Régionale de Santé travaillera dès janvier pour ce nouveau zonage ».

J’accueille avec satisfaction cette annonce favorable pour Laval et la Mayenne, tout en restant vigilant sur le périmètre et les délais de mise en œuvre de ce nouveau zonage. Car il y a urgence. Il faut agir vite.