UnknownLa disparition brutale de Xavier Beulin est un choc pour le monde agricole.

Il était fier de son métier, et défendait une vision ambitieuse de l’agriculture française dans la mondialisation.

Dans les moments de crise et de tensions qu’a traversés notre agriculture dans les années récentes, il avait à cœur de rester dans le dialogue, au-delà des désaccords. Car il voulait construire et croyait dans l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

Mes condoléances vont à sa famille, à ses proches et à tous les adhérents de la FNSEA.