Je suis souvent intervenu auprès de la Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, sur le besoin de renforcer les moyens des écoles dans notre département, après les nombreuses suppressions de postes qu’a connues notre académie avant 2012.

Dans un courrier du 3 mars dernier, Najat Vallaud-Belkacem m’indique  « Alors que 453 postes d’enseignants avaient été supprimés dans votre académie entre 2008 et 2012, 1833 postes ont été créés entre 2013 et 2017. » Et elle précise qu’en Mayenne, ce sont près de 25 postes qui ont été créés : « 5 postes qui concrétisent la priorité au primaire (…), 15 postes au titre du dispositif « plus de maîtres que de classes » et 4 pour l’accueil et la scolarisation des moins de 3 ans créés depuis 2013 ».

Ces créations de postes, avec le rétablissement de la formation des professeurs et l’amélioration de leur rémunération, donnent aux enfants mayennais les moyens de réussir au sein de l’École de la République.

Voir le courrier de la Ministre Najat Vallaud-Belkacem