images-bercyLe budget présenté par le Gouvernement pour 2018 est un budget injuste, qui creuse les inégalités.

Les grandes fortunes vont bénéficier du plus gros cadeau fiscal jamais obtenu depuis 30 ans. L’impôt sur les revenus du capital baisse et l’ISF est quasiment supprimé : les actions, les yachts, les jets et même les lingots d’or n’y seront plus soumis !

Le Gouvernement indique qu’en réduisant la fiscalité des plus fortunés, il favorise l’investissement dans les entreprises : rien n’est moins sûr ! En effet, le dispositif « ISF-PME » qui permettait de bénéficier d’une réduction de l’ISF en contrepartie d’investissements dans une PME va disparaître. Désormais, il n’y aura plus aucune incitation à investir dans une entreprise.

Pour tous les autres Français, les choix du Gouvernement sont loin d’être aussi favorables ! Un retraité avec 1 400 euros de retraite par mois, paiera 285 euros d’impôt de plus sur l’année. Cela concerne 8 millions de retraités. Les PEL seront taxés, la baisse des APL sera prolongée en 2018, et tous les malades hospitalisés devront payer 2 euros de plus par jour.

Les Français sont prêts à fournir des efforts si ceux-ci sont justement répartis. Avec ce budget, un retraité est riche à 1200 euros et un actionnaire est pauvre à 1,2 millions. Le signal donné est très mauvais : beaucoup pour les plus fortunés, des miettes pour les autres.