J’ai reçu ce matin, à ma permanence, la Direction régionale de La Poste.

J’ai vivement déploré les fermetures de bureaux de poste annoncées, en particulier dans le quartier de la gare à Laval.

On ne peut pas se satisfaire du remplacement d’un bureau de poste, par un point relais chez un commerçant. La qualité des services rendus n’est pas comparable.

Il est invraisemblable que dans ce quartier en plein développement, qui va accueillir plus de 1000 nouveaux logements, un projet ne soit pas porté pour proposer ce qui pourrait être le « bureau de poste de l’avenir ».

Des solutions peuvent être imaginées pour assurer une présence postale qui permettrait de répondre à la baisse de fréquentation, par l’apport de nouveaux services correspondant aux usages d’aujourd’hui, et qui pourraient venir enrichir les missions de service public de La Poste.

Je défends ainsi l’idée de « cabines numériques » qui seraient des points d’accueil et d’accompagnement aux démarches en ligne, et pour tous les usages numériques, notamment pour les personnes âgées et ceux qui n’ont pas d’ordinateur à domicile.

Je travaillerai avec la direction départementale de La Poste durant les prochaines semaines, pour que puisse être expérimenté ce type de projet, utile à la population pour un meilleur accès aux services publics.