fiscal-sept2018 A l’issue de débats constructifs, l’Assemblée nationale vient d’adopter aujourd’hui le projet de loi contre la fraude fiscale. J’ai voté pour cette loi.

Ce texte comporte d’utiles mesures : le renforcement de la police fiscale, l’échange d’informations entre administrations, ou encore l’aggravation des peines pour ceux qui fraudent.

Il s’inscrit dans le prolongement de lois essentielles adoptées en 2013 et 2016, qui ont permis de réelles avancées contre la fraude.

La fraude prive l’Etat de ressources financières très importantes et fait peser l’effort collectif sur les seuls contribuables honnêtes. Elle se chiffre à des dizaines de milliards d’euros. Plus de 32 milliards ont déjà été récupérés entre 2013 et 2017.

La lutte contre la fraude fiscale est un enjeu majeur : pour être véritablement efficace, elle appelle continuité de l’action dans le temps et rassemblement des forces politiques.