J’ai sollicité un rendez-vous auprès de Guillaume Pépy, Président de la SNCF, au sujet de la suppression du guichet en gare d’Evron.

Pour beaucoup d’habitants et d’usagers de la SNCF, cette décision est vécue comme un nouvel abandon d’un service public. Dans notre département, il ne restera qu’un guichet SNCF, à Laval !

J’ai demandé au Président de la SNCF de le rencontrer afin d’exprimer l’incompréhension que suscite cette suppression et pour envisager toute action permettant de garantir une présence humaine de la SNCF, à travers le maintien du guichet.

J’ai par ailleurs précisé que si une mutualisation avec d’autres services à la population devait intervenir pour limiter les coûts, la SNCF gagnerait, dans l’estime publique, à l’organiser en son sein.