57% : c’est l’augmentation des tarifs des transports scolaires que devra supporter une famille mayennaise pour un enfant.

Cette hausse vertigineuse, décidée par la majorité LR-UDI du Conseil régional, est un coup direct porté au pouvoir d’achat.

C’est profondément injuste alors que beaucoup de Mayennais vivent avec des salaires modestes et n’ont pas d’autres choix de transport pour leurs enfants. Il faut croire que la Présidente de Région n’a pas conscience du quotidien d’un grand nombre de familles.

Les Mayennais n’ont pas à faire les frais d’une politique régionale qui ne pense « l’harmonisation » des tarifs entre départements qu’à la hausse ! Où est la solidarité ? Où est la justice ?

D’autres choix sont possibles, pour préserver le pouvoir d’achat des familles en Mayenne, comme dans l’ensemble de la région. C’est une question de priorité et de choix politiques.

La vraie question est de savoir si la politique menée actuellement est conduite au service des familles, ou pas.

Après avoir augmenté les tarifs des abonnements TER, accepté la suppression de guichets SNCF, la Région décide aujourd’hui d’augmenter massivement le tarifs de transports.

Je demande à la Présidente de Région de revenir sur sa décision pour ne pas pénaliser les Mayennais.