A mon initiative, et au-delà des sensibilités politiques, les 5 parlementaires députés et sénateurs de la Mayenne sont intervenus conjointement auprès du ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, pour dénoncer les intrusions menées par des associations anti-viande dans des élevages mayennais et ailleurs en France.

Face à ces situations d’intimidation et de tension, anxiogènes pour tous les éleveurs, nous avons appelé le Gouvernement à prendre des mesures fortes pour empêcher et sanctionner ces pratiques. Il apparait en effet qu’une clarification juridique soit nécessaire pour permettre des poursuites civiles et pénales.

Nos agriculteurs, déjà peu épargnés par un contexte agricole difficile, et qui peinent à tirer un revenu de leur travail, ont besoin d’être soutenus.

Voir le courrier des parlementaires au Ministre de l’Agriculture