Ce mardi 14 janvier, plus de 1000 médecins de l’hôpital public ont menacé de démissionner de leurs fonctions administratives. Cela n’était jamais arrivé.

J’ai interrogé la ministre de la Santé Agnès Buzyn, lors des questions au Gouvernement, sur la situation de plus en plus tendue des hôpitaux publics en France.

Médecins, infirmiers, aides-soignants : ils n’en peuvent plus des moyens humains insuffisants, des urgences saturées, du manque de lits et de places, et parfois même de matériel.

Je peux en témoigner, les centres hospitaliers de la Mayenne, ont fait des efforts continus, depuis des années, pour s’adapter et pour travailler toujours plus efficacement.

Ces personnes sont usées, alors même qu’ils ont un sens de l’attention aux malades qui fait l’honneur du service public.

La ministre de la Santé a répondu en annonçant 10 millions d’euros d’investissements pour les hôpitaux publics en Mayenne dès cette semaine.

Voir la vidéo ici