L’annonce d’une diminution des moyens accordés à la prévention et au dépistage des cancers dans notre région a suscité une vive émotion en Mayenne.

Une telle décision risque de porter atteinte aux actions mises en œuvre en matière de prévention et de dépistage du cancer au bénéfice des Mayennais et des Ligériens.

Ces actions de prévention sont primordiales pour la santé de nos concitoyens : aujourd’hui un cancer du sein ou du colon pris en charge à temps peut se guérir presque à 100%.

C’est la raison pour laquelle j’ai saisi le directeur de l’ARS, pour que des réponses puissent être apportées aux inquiétudes soulevées par la vice-présidente du Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC), également Présidente de la Ligue contre le cancer en Mayenne.

 

Veuillez trouver ici le courrier adressé à l’ARS.