Je proposerai, à la prochaine séance au Conseil départemental, le versement d’une prime exceptionnelle pour les aides à domicile et les personnels des EHPAD liés au Département.

En pleine crise épidémique, les aides à domicile et les agents des EHPAD s’engagent sans compter pour veiller et prendre soin de nos aînés, à domicile ou en établissement.

Emmanuel Macron a annoncé le 25 mars une revalorisation des salaires du personnel hospitalier, de même qu’il a demandé aux entreprises de verser une prime de 1000€ pour les salariés du privé. L’État est dans son rôle pour les agents qui relèvent de sa compétence.

Je propose que le Conseil départemental, qui a la responsabilité des politiques de dépendance et de perte d’autonomie, vote, dès sa prochaine séance, le versement d’une prime exceptionnelle pour tous les personnels de l’aide à domicile ou en établissement, qui relèvent en Mayenne de son champ d’action, qu’ils soient employés d’associations ou de collectivités locales.

C’est aujourd’hui la moindre des reconnaissances due à ces femmes et ces hommes engagés au quotidien pour les autres.

Au-delà, à l’échelle nationale, tous les métiers du soin et du lien social humain devront demain être mieux considérés et mieux rémunérés. Nous avons le devoir de leur offrir une réelle reconnaissance financière, autant qu’un appui moral.