En ce jour de mobilisation des soignants, je suis intervenu lors de la séance des questions au Gouvernement pour interroger le ministre de la santé sur le versement de la prime covid annoncée pour les aides à domicile : La Nation doit cette reconnaissance aux aides à domicile, qui touchent des petits revenus avec des conditions de travail difficiles.

Comme l’ensemble des soignants, les aides à domicile se sont engagées sans compter pour veiller et prendre soin de nos aînés, sans avoir toujours eu le matériel de protection suffisant.

Alors qu’une prime avait été annoncée par le Gouvernement pour les aides à domicile, son financement restait flou et sujet à discussion entre l’Etat et les collectivités territoriales.

La réponse du Gouvernement a été la suivante : ce sera aux Départements de financer cette prime pour tous les personnels qui en dépendent.

Le gouvernement fait donc des promesses que les départements doivent financer ! Le Gouvernement créé de l’injustice et de la déception, au risque de récolter de la colère.