J’ai interrogé le ministre de la Santé lors de la séance des Questions au Gouvernement de ce mardi.

Le port du masque est désormais obligatoire dans les lieux clos recevant du public. « C’est nécessaire pour éviter la propagation de l’épidémie Covid-19 » a affirmé le député.

Mais, pour une famille de 4 personnes, c’est une dépense de plus de 200€/mois pour les masques chirurgicaux, et de presque 100€/mois pour des masques lavables.

Le port du masque ne doit pas dépendre du pouvoir d’achat. C’est pourquoi je plaide pour la gratuité des masques. Car si des Français ne peuvent porter ou renouveler leurs masques pour des raisons financières, c’est notre protection à tous qui sera altérée. C’est donc moins un coût qu’un investissement pour la santé de tous.

J’ai également interrogé le ministre sur les moyens humains à engager pour permettre des tests massifs avec des délais d’attente de prélèvements et de résultats plus rapides et alors que les équipes mobilisées signalent leur état de fatigue.