J’ai saisi le ministre de l’Economie et des Finances sur la situation d’urgence dans laquelle se trouvent de nombreux artisans boulangers, face à l’explosion des prix de l’énergie.

Alors qu’ils subissent déjà les hausses de prix des matières premières, des artisans boulangers voient leurs factures d’électricité augmenter du simple au triple et alertent sur la survie de leur activité.

Dans nos communes, les boulangers sont l’âme du village et de nos quartiers. Ce sont, en outre, souvent eux qui fournissent, en proximité, les cantines des écoles et les restaurants des maisons de retraite.

Actuellement les mesures qui existent pour les artisans sont soumises à des conditions de puissance de compteur qui font que beaucoup en sont exclus ».

Il est nécessaire que les boulangers, et au-delà les artisans de bouche fortement consommateurs d’énergie, puissent bénéficier du bouclier tarifaire sans condition de puissance, afin d’assurer la pérennité de leur activité face à la concurrence des grandes surfaces.