G. Garot invité de "La voix est libre" sur France 3

logo france 3

Je serai l'invité de l'émission "La voix est libre", sur France 3 Pays de la Loire, ce samedi 25 avril à 11h30. J'y présenterai mes propositions contre le gaspillage alimentaire et répondrai aux questions d'actualité.

Territoires et croissance verte en Mayenne : passons à l’action !

La Communauté de Communes des Avaloirs, le Pays de Château Gontier, Laval Agglomération et le Conseil Départemental de la Mayenne ont été distingués à l’Elysée, par l’Etat, pour la transition énergétique et bénéficient d’une aide financière d’un montant de 500.000€, comme 500 autres territoires en France.

C’est une bonne nouvelle pour notre département : l’Etat appuie les efforts des collectivités pour agir concrètement. Il faut dès maintenant passer à l’action !

Nos territoires ruraux sont des territoires d’avenir, s’ils s’engagent pour les énergies renouvelables, pour des économies d’énergie dans les bâtiments, l’éclairage public, les transports, et pour aider les habitants et les entreprises à réduire les gaspillages.

S’engager pour la transition énergétique et la croissance verte, c’est préserver notre planète et créer de nouvelles activités économiques, dans le bâtiment, les énergies douces, l’industrie. Notre département a tout à y gagner, en mobilisant toutes les volontés en ce sens.

Lutte contre le gaspillage alimentaire : remise du rapport

Mardi 14 avril, j'ai remis à Ségolène Royal et à Stéphane Le Foll le rapport sur la lutte contre le gaspillage alimentaire que vous pouvez télécharger ici.

Je vous donne rendez-vous très vite pour la suite de nos aventures. Je remercie particulièrement celles et ceux qui ont participé à son élaboration.

Plan Ruralité : des mesures concrètes pour nos campagnes.

Le Gouvernement a présenté un plan ruralité pour désenclaver les territoires isolés et rapprocher les services publics des citoyens.

Les Français attendent effectivement des réponses concrètes pour bien vivre en milieu rural. Certains territoires sont aujourd’hui en souffrance : déserts médicaux, difficulté d'accès aux services publics, chômage élevé.

1000 maisons de service public seront crées d’ici 2016 autour des bureaux de postes. Elles regrouperont différents organismes tels que des antennes EDF, GDF, Pôle emploi, et la CAF. Pour garantir l'accès aux soins, 200 maisons de santé supplémentaires seront créées en 2015. Ces maisons qui regroupent plusieurs médecins spécialistes sont aussi un moyen d'attirer de nouveaux praticiens.

Encore beaucoup de personnes rencontrent des difficultés d’accès à Internet et à la téléphonie mobile" souligne G. Garot "Pour y remédier, le Premier ministre a annoncé la suppression des zones blanches courant 2016. Les opérateurs vont devoir s'engager à mettre à disposition des solutions, pour un coût modique, à défaut le Gouvernement pourra les contraindre à couvrir ces zones. Par ailleurs, pour faciliter le quotidien, 871 stations-service seront maintenues.

Je salue ces mesures qui montrent que le Gouvernement veut agir concrètement pour améliorer la vie de tous ceux qui vivent en zones rurales isolées et qui se sentent parfois abandonnés.

Des mesures concrètes pour le pouvoir d'achat des retraités

Comme le Gouvernement s'y était engagé, une prime de 40 € est actuellement en cours de versement aux 6 millions de retraités dont les pensions ne dépassent pas 1 200 €.

Cette mesure prolonge 3 autres mesures déjà prises pour soutenir le pouvoir d'achat des personnes âgées en 2014 : le minimum vieillesse a été porté à 800€/mois ; l'Aide à la complémentaire santé (ACS) a été augmentée de 50€ pour les plus de 60 ans ; un programme de revalorisation des petites retraites agricoles a été engagé. Ainsi, les conjoints et les aides familiaux, des femmes en grande majorité, bénéficient de points gratuits de retraite complémentaire pouvant représenter jusqu’à 30 euros en plus par personne et par mois. De plus, une pension minimale égale à 75% du SMIC sera garantie en 2017 aux exploitants agricoles ayant effectué une carrière complète.

Par ailleurs, la loi d’adaptation de la société au vieillissement, actuellement en cours d'examen, prévoit la revalorisation de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie à domicile pour financer davantage d’heures d’aide à domicile ou réduire le reste à charge des familles.

Ces mesures concrètes montrent la volonté de la majorité de renforcer les pouvoir d'achat des retraités modestes.

G. Garot invité de "La Voix est Libre" samedi 14 mars

logo france 3Je participerai au débat organisé sur France 3 Pays de la Loire, dans le cadre de l'émission "La voix est libre spéciale élections départementales", ce samedi 14 mars à 11h10. Plusieurs débats se succèderont. Je suis invité à débattre face à Bruno Retailleau (UMP) puis à François de Rugy (EELV) sur les enjeux des élections départementales des 22 et 29 mars prochain.

Reprise économique : G. Garot interroge le gouvernement

Je suis intervenu ce mercredi en séance des questions au gouvernement ce mercredi pour interroger Michel Sapin, Ministre des Finances, sur les signes de reprise économique que connaît notre pays.

Je vous invite a retrouver la vidéo de mon intervention et la réponse du Ministre ici.

Tiers-payant : une mesure de justice pour l'accès aux soins de tous

La généralisation du tiers payant est une mesure de justice sociale. Avec le tiers payant le patient n'a plus besoin d'avancer la somme correspondant au coût de la consultation. Celui-ci est directement pris en charge par l'assurance maladie.

Aucun malade ne renoncera désormais à se faire soigner parce qu’il n’a pas les moyens d’avancer le prix d’une consultation. C'est aujourd'hui malheureusement le cas.

Les études montrent en effet que la question financière est le principal motif de renoncement à consulter un médecin, notamment pour les actes de chirurgie.

La généralisation du tiers-payant sera progressive et concernera tous les Français en 2017. Des garanties de paiements seront apportées aux médecins pour que chacun s'y retrouve.

C'est une avancée majeure pour l'accès aux soins de tous.

Des mesures concrètes en faveur de l'égalité femmes-hommes

A l'occasion de la journée des femmes ce dimanche 8 mars, il me semble important de souligner deux mesures récentes en faveur de l'égalité femmes-hommes.

La parité enfin! Grâce au nouveau mode de scrutin des élections départementales des 22 et 29 mars prochain, en Mayenne, il y aura 17 femmes et 17 hommes élus, au lieu de 3 femmes actuellement sur 32 sièges. C'est une avancée incontestable pour une juste représentation des femmes dans nos assemblées locales.

Autre mesure qui concerne la vie quotidienne de nombreuses femmes : l'expérimentation d'une garantie contre les impayés de pensions alimentaires. Aujourd’hui, 40 % des pensions ne sont pas payées. Le gouvernement veut mieux protéger les familles monoparentales, dans la très grande majorité des femmes seules avec enfants, qui ne perçoivent pas la pension alimentaire de leur ex-conjoint.

Agir pour les femmes seules avec enfants, agir pour la parité, c'est aller, étape par étape, vers l'égalité réelle entre les femmes et les hommes.

Prime d’activité : un nouveau dispositif plus simple et plus efficace

Le Gouvernement a annoncé la création de la prime d’activité, qui remplacera la prime pour l’emploi (PPE) et le RSA activité, et qui s’appliquera dès le 1er janvier 2016.

Cette prime encouragera le retour à l’emploi et l’activité car elle va soutenir le pouvoir d’achat des travailleurs modestes ; elle bénéficiera aussi aux jeunes travailleurs. Elle sera mensuelle et se déclenchera dès le 1er euro de revenu d’activité.

La solidarité est une des valeurs essentielles de notre République : entre 4 et 5 millions d’actifs seront concernés par cette prime d’activité, dont près d’un million de jeunes. Plus précisément, la nouvelle prime d’activité concernera les personnes ayant un revenu jusqu’à 1400€ nets mensuels pour une personne, 2200€ pour un couple. Ainsi, un célibataire qui travaille à temps plein au SMIC, pourra toucher environ 130€ mensuels, un parent seul qui travaille à temps plein au SMIC, avec 1 enfant à charge, pourra toucher environ 280€ mensuels. Son fonctionnement sera simple : elle sera gérée par les Caisses d’allocations familiales (CAF).

Avec ce dispositif, le Gouvernement amplifie ses efforts pour accompagner les personnes en situation de précarité pour qu’elles puissent faire face.

- page 1 de 40